PhilippeVigier_0maurice-leroyPhilippe Vigier et Maurice Leroy, porte-paroles de l’Union des Démocrates et Indépendants, estiment que le gouvernement doit avoir le courage de réformer notre système de retraites et plaident pour une refonte globale dès l’année prochaine.

Le Conseil d’Orientation des Retraites vient de chiffrer le déficit des régimes de retraites entre 20,1 milliards et 24,9 milliards d’euros pour 2020. Ces projections ne sont qu’une nouvelle piqure de rappel : malgré la réforme courageuse menée par la précédente majorité en 2010, notre système de retraite continue d’être financé à crédit et doit donc être profondément réformé.

Le Président de la République et le gouvernement sont maintenant confrontés à cette réalité et doivent abandonner les réflexes idéologiques et démagogiques qui, en juillet , les ont poussé à décider d’un rétablissement partiel de la retraite à 60 ans financé par une hausse des cotisations sociales des salariés et des entreprises.

Dans cette perspective, Philippe Vigier et Maurice Leroy estiment qu’il faut dès 2013, organiser un grand débat public associant les partenaires sociaux afin de poser les bases d’une réforme structurelle de notre système de retraites pour préserver son financement et le rendre plus juste et plus transparent.
Toutes les pistes, hormis une nouvelle hausse de la pression fiscale, devront être étudiées pour que cette refonte globale de notre système de retraites permette de gagner en transparence, en équité et en simplicité.

Ce débat devra être l’occasion d’une réflexion sincère et sans tabou sur l’instauration d’un système de retraites à points qui permette de tenir compte des parcours professionnels de chacun, de la pénibilité du travail et de modes de vie de moins en moins linéaires et d’élever le niveau global de la retraite de chacun de nos concitoyens.

Publicités